lingouf - area keloza

spotify | deezer | ant-zen 2008

Ant-Zen nous sort une curiosit au nom de projet ridicule. Et il ny a pas que la pochette qui soit inhabituelle. Le genre musical lest tout autant et il ne s'agit pas ici de techno-indus et encore moins dindus rythmique. Car figurez-vous que nous avons affaire du hardcore {stupeur}

Lingouf ninvente pas de nouveaux sons trippants, ni de nouvelles structures rythmiques scotchantes je vous averti. Il sintroduit clandestinement dans cet levage hardcore pour lcher ces spcimens mutants dans la nature tel que laurait fait lArme des Douze Singes. Et cest aussi surprenant que dobserver un vol de plicans au-dessus de l'Hudson.

A chaque morceau, on se demande ce qui nous attend. Quel son va venir aprs. Quelle transition inattendue pour nous surprendre. Cela est rendu possible par un hardcore mid-tempo qui saffranchit du devoir de faire danser. Les rgles, tellement efficaces sur le dancefloor, sont abattues comme on ouvre les cages. Lingouf prend son temps sur chaque morceau pour ne jamais revenir sur ses pas. Il va toujours dun point A un point B et on a limpression de se perdre chaque fois, comme de grandes girafes que nous sommes, dambulant paniques au milieu des buildings.

Jimagine les ravers hurler de plaisir sous le coup des montes successives entrecoupes de transitions dark. Ctait sans compter avec des breaks faire rgurgiter sa posologie. Cest quand on croit avoir retrouv finalement son chemin que des singes dboulent de partout et tabassent tout ce qui passe.

Au fond, on se rassure en se disant quil ne sagit que dune bonne farce dun excentrique psychotique et quand on se rend compte de cette mprise, il est trop tard. Le virus sest propag.

comments powered by Disqus